Publié le : 13/02/2019

Et non, l’emailing n’est pas mort, et c’est loin d’être le cas ! Formidable moyen pour recruter des prospects et garder une bonne relation avec ses clients, l’email est aujourd’hui plus que jamais ancré dans le quotidien des Français. À l’heure de l’instantanéité et des réseaux sociaux, l’email demeure le canal de communication favori des internautes.

 

L’emailing : un levier à ne pas négliger

 

Bien que les façons de communiquer et de se connecter avec les utilisateurs ont évolué au fil du temps, l’email est resté incontournable et est loin d’être obsolète. En effet, aujourd’hui, selon les derniers chiffres du SNCD, 90% des internautes consultent encore leur boîte mail au moins une fois par jour.

D’ailleurs, près de 6 internautes sur 10 possèdent au moins 2 adresses emails personnelles. Cette tendance « multi-adresses » est la plus forte chez les 25-34 ans, 65 % d’entre eux déclarant avoir au moins deux adresses emails personnelles. Les 35-49 ans quant à eux ne sont pas en reste puisque 60 % d’entre eux possèdent également au moins deux boîtes personnelles.

Le canal de l’email est donc un levier avec un très fort potentiel pour les marques ; les utilisateurs sont hyper réactifs et il faut en profiter ! L’email est également un argument commercial de poids, car 4 internautes sur 10 se rendent sur site ou en magasin pour effectuer des achats faisant suite à la réception d’un email.

 

Les évolutions de l’emailing

 

Aujourd’hui, les internautes sont noyés par les actions de communication des marques. Il existe énormément de canaux différents et au final, les actions se retrouvent perdues dans la masse. Cependant, le seul canal qui demeure loyal et apprécié est l’email. D’ailleurs, selon une étude menée par Mailjet, pour 82% des consommateurs français, l’email restera le premier canal de communication dans les 10 ans à venir (dont 39% sont absolument sûrs), suivi du SMS (77%), de Facebook (75%) et des applications de messageries instantanées.

L’email est donc un canal de communication de référence. Bien que les plateformes sociales récentes telles que Snapchat, Pinterest ou TikTok créent le buzz, notamment auprès des jeunes, elles sont perçues davantage comme des phénomènes éphémères que des canaux faits pour durer. Seulement 10,5% des personnes interrogées sont sûres que Pinterest et LinkedIn seront toujours utilisés dans une décennie, et seulement 12% des sondés affirment avec certitude que Snapchat existera toujours. 9 personnes sur 10 pensent donc que ces plateformes n’existeront plus.

Les consommateurs vont donc continuer à utiliser les réseaux sociaux dans une moindre mesure et l’email restera l’un des principaux canaux de communication.

 

Emailing

 

Une nécessité pour l’emailing : innover…

 

Bien que les consommateurs français s’attendent à retrouver l’email comme canal de communication n°1 dans une décennie, ils ne sont pas en reste et attendent des améliorations. En effet, pour rester à jour sur les tendances émergentes et les anticiper, les marques doivent régulièrement expérimenter de nouvelles approches dans leurs campagnes d’emailing.

Toujours selon l’étude de Mailjet, au niveau européen, les principales attentes en matière d’emailing sont l’interactivité, les informations en temps réel, les données de géolocalisation, l’utilisation de l’historique d’achat…
Les consommateurs souhaitent également pouvoir effectuer leurs achats directement depuis les emails, dans le but de faciliter leur expérience.
Le design des messages est également important puisque 41% des sondés veulent recevoir des emails où la navigation est facilitée.
Enfin, plus d’un tiers des personnes interrogées souhaitent que les marques communiquent davantage en utilisant des vidéos de produits.

Les récentes évolutions de l’email comme le responsive design, la personnalisation des contenus, et plus récemment l’interactivité, permettent aux marques de communiquer directement avec leurs destinataires de façon innovante et avec des messages toujours plus pertinents et ciblés. Il faut donc continuer à évoluer avec son temps et garder la qualité de l’expérience utilisateur au cœur des démarches.

L’email devient plus intelligent, le contenu doit s’adapter, et évoluer. Des facteurs externes (localisation, appareil de lecture, heure de lecture, météo...) devraient influencer l’email et faire évoluer son contenu, de la même manière que les comportements en ligne des destinataires. En fonction des changements d’habitudes, l’email devrait s’adapter en temps réel.

 

… mais conserver ce qui séduit les internautes dans les emails

 

L’email a évolué naturellement et continue de séduire les consommateurs ; cependant, pour continuer sur cette lancée, en plus d’innover, il faut conserver ce qui fonctionne. Les points auxquels il faut porter attention sont :

  • Une navigation simple et facile : aujourd’hui, il est très simple de concevoir des emails responsive design avec une navigation très intuitive ; ces aspects ont été rendus beaucoup moins techniques, il faut donc en profiter !

  • La proposition d’offres promotionnelles : les internautes restent demandeurs à l’égard des sites auprès desquels il a déjà acheté puisqu’il souhaite recevoir un message « dès qu’il y a une promotion » dans 15 % des cas.

  • La personnalisation : les internautes veulent se sentir considérés par les marques et non pas noyés dans la masse ; il est donc nécessaire de proposer des emails personnalisés, que ce soit en faisant intervenir le nom d’un internaute, son historique d’achat ou de navigation, sa géolocalisation…

  • La fréquence d’envoi : pour les internautes, la fréquence d’envoi idéale est d’une fois par semaine pour les messages liés aux achats (30 %), des ventes privées (32 %), des offres de sites sur lesquels l’utilisateur a déjà effectué des achats (32 %) et des services en ligne du type banques, assurances, offres d’emploi (24 %)….

  • L’attractivité du design : cette partie est de plus en plus regardée par les internautes ; avec les centaines de mails qu’ils reçoivent, il est nécessaire de se démarquer et d’impacter les utilisateurs pour qu’ils se souviennent de vous.

En plus de ces aspects, quasiment la moitié des consommateurs attendent des marques qu’elles communiquent sur le produit, en ayant une approche directe et claire (ce qui est bien plus apprécié que la mise en avant de fonctionnalités secondaires qui détournent l’attention du produit lui-même). Ils sont également plus d’un tiers à apprécier une communication par le biais de la vidéo ainsi que la mise en avant des valeurs de la marque au travers de l’email envoyé.

 

Ce que l’on peut retenir de l’emailing

 

Par le passé, l’email était considéré comme un élément de la stratégie marketing. Aujourd’hui, l’email peut être vu comme la stratégie même, incluant les étapes de découverte du produit, de collecte d’information, de décision d’achat et de suivi de la livraison.

Désormais, il existe de nombreuses possibilités qui permettent de libérer du temps et des ressources aux marqueteurs : automatisation, optimisation, API, contenus dynamiques...

Ils peuvent donc passer plus de temps pour concevoir leurs emails et se focaliser sur les aspects que les internautes veulent retrouver.

En termes de design, la prochaine étape sera de créer des emails reproduisant l’expérience de la navigation d’un site Web, avec des carrousels, des formulaires interactifs, des menus déroulants... Ces fonctionnalités sont nouvelles pour l’email, mais puisqu’elles existent depuis longtemps dans le Web, les consommateurs savent comment les utiliser.

Le point central des emails va maintenant résider dans le contenu éditorial. Si une marque arrive à envoyer un contenu pertinent, bien ciblé et à une fréquence adaptée au destinataire, c'est gagné́. Il faut remettre le contenu au cœur de l'emailing.

BESOIN D’ETRE ORIENTÉ DANS VOTRE PROJET ?
NOUS RÉPONDONS À VOS PROBLÉMATIQUES !