Publié le : 19/06/2019

Depuis les années 1970, la télévision n’a jamais cessé d’évoluer : en noir et blanc, en couleur, cathodique, plasma, LCD, LED, OLED… La technologie avance, les prix baissent et aujourd’hui, 94% des foyers en France possèdent au moins une télévision. Les Français l’aiment et la regardent. Mais force est de constater que le temps passé devant la télévision diminue, serait-elle à un tournant de son existence avec l’émergence des médias sur internet ?

 

La télévision en perte de vitesse ?

 

Eh oui, ça y est ! Depuis cette année les Américains passent plus de temps sur leurs smartphones que devant leurs télés. La moyenne est de 3h35 devant la TV contre 3h43 sur notre mobile. Et pour les 18-34, c’est seulement 1h15 devant la TV. Au contraire, le temps passé sur les smartphones connaît une croissance exponentielle.
Les hommes mentent, mais pas les chiffres !

 

En France, la télévision reste en tête mais le temps passé devant diminue petit à petit, alors que celui sur son smartphone augmente. Et si l’on ajoute l’ensemble du temps passé sur les appareils connectés, il dépasse celui devant la TV. Et cet écart devrait encore s’agrandir dans les années à venir avec l’évolution des offres de streaming. 

 

Avoir le choix de regarder ce que l’on veut !

 

Ces chiffres ne sont pas surprenants. En effet, c’est principalement la différence de contenu et le prix des services qui fait bouger les choses. À quoi bon payer une chaîne TV 20€ par mois alors que pour 8€ par mois, on accès à des films et des séries inédites. Résultats ? Début 2019, le nombre d’abonnés Netflix France a dépassé le nombre d’abonnés Canal+. Et vous ? Vous êtes chez qui ? 

Mais ça, ce n’est que le côté utilisateur ; du côté annonceur, les choses bougent aussi. 

Les publicités jouent un rôle énorme dans la télévision et sur internet. Certes les recettes publicitaires de la télévision restent stables et rentables mais les recettes publicitaires sur internet sont en hausse. C’est YouTube qui fait la part belle aux annonceurs pour la publicité. En effet, Google a mené une étude dans 58 pays qui démontre que les publicités YouTube génèrent un ROI supérieur à celui de la télévision dans plus de 80% des cas. 

À titre d’exemple, lors d’une campagne menée sur YouTube par Danone, pour un euro investi, le ROI était deux fois supérieur à celui sur la TV. Et surtout la campagne a permis d’augmenter les ventes de 66% sur la catégorie de consommateurs concernés. 

Les marques l’ont donc compris et depuis 2017, les investissements publicitaires des annonceurs sont supérieurs sur internet que sur la TV selon Publicis. 

Enfin, ce changement est également dû à l’arrivée des nouvelles générations ayant grandi avec internet et qui voient la télévision un peu comme le média du siècle dernier. Le fait d’avoir grandi avec internet est très important, car c’est une génération qui a le choix, qui est libre de choisir le contenu qu’elle souhaite regarder. Ainsi, les jeunes (mais aussi les moins jeunes) ne veulent plus attendre le film sur dimanche soir sur la TV lorsqu’ils peuvent regarder leurs films préférés quand ils veulent sur Netflix, OCS, Amazon prime, etc. ou regarder les vidéos de leur youtubeur favori qui traite un sujet qui les intéressent. 
On pourra notamment citer l’intervention de Squezzie, le célèbre youtubeur qui était l’invité de Thierry Ardisson en 2017 et qui visiblement voit d’un mauvais œil le développement des plateformes de streaming

 

Alors finalement, quel avenir pour la TV ? 

 

Comme vous pouvez le remarquer, la télévision n’a pas encore disparu. En effet, elle reste le média principal pour certains programmes. Par exemple, l’année dernière, c’est bien sur votre télévision que vous avez suivi le parcours des bleus pendant la coupe du monde. Pour les gros évènements en général (surtout le sport), la télévision reste donc le premier média ; même si les géants du web commencent à s’y intéresser avec par exemple le récent partenariat entre YouTube et la Major League Baseball nord-américaine qui permet à YouTube de diffuser les 13 matches de baseball en direct. 

On assiste donc à une évolution de l’offre des diffuseurs télé avec l’augmentation de contenus en replay. Par exemple Canal+ a lancé MyCanal, plateforme de streaming intégrée dans l’offre de base et plus récemment Canal+ séries pour 7€ par mois qui inclut des séries Canal+ exclusives. La société est également entrée au capital d’OCS en 2011, la plateforme compte de plus en plus d’abonnés (merci Game of Thrones !).

On remarque donc que malgré le poids encore important de la télévision pour certains programmes, les diffuseurs ont bien compris l’importance d’évoluer face aux nouveaux services proposés par les géants du web. 

Et vous ? Vous êtes plutôt Netflix & Chill ou film du dimanche soir sur la TV ?  

 

Infographie : TV vs Smartphone, qui sera le grand gagnant ?
 

BESOIN D’ETRE ORIENTÉ DANS VOTRE PROJET ?
NOUS RÉPONDONS À VOS PROBLÉMATIQUES !