http://mo-jo.fr/img/abc64b095e9240e5c890541f5c45fa980cd2ef12.jpeg
Publié le : 28/08/2018

Sur les réseaux sociaux, toutes les publications n’ont pas la même durée de vie selon le canal utilisé et le type de publication. Il y a donc plusieurs questions qui reviennent lorsque l’on communique sur les réseaux sociaux : combien de temps mon post va-t-il être visible ? Quand puis-je publier de nouveaux contenus sans faire de l’ombre au précédent ? etc. La durée de vie des publications est assez subjective, elle se calcule en minutes, en heures voire en jour pour certaines plateformes. Mais la plupart des publications ont une durée de vie plus longue qu’il n’y paraît : certaines peuvent revenir au-devant grâce à un simple commentaire ou un partage. Nous allons donc vous partager la durée de vie moyenne des publications sur chaque réseau social ainsi que des techniques pour augmenter celle-ci.

 

La durée de vie moyenne des publications sur les réseaux sociaux

 

     Twitter

Sans grande surprise, Twitter étant le réseau social de l’instantané et de l’actualité, c’est le réseau qui offre la durée de vie la plus faible. En effet, votre tweet va rester visible par votre audience seulement 4h04 en moyenne après que vous l’ayez publié. Vos tweets ont donc tout intérêt à être nombreux et réguliers pour toucher au mieux votre communauté!

Cependant, lorsque l’on prend en compte la masse de tweets publiés chaque seconde, cette durée est plutôt convenable. D’autant plus que les publications ont une durée de vie d’environ 2 jours grâce à certaines modifications de l’algorithme de Twitter. De plus, les commentaires et les partages permettront de remettre en avant votre publication et donc d’être plus visible.

En résumé, les posts génèrent le plus d’interactions dans les 4h suivant la publication, mais sont actifs pendant 2 jours.

 

     Facebook

Sur Facebook, les posts reçoivent de l’interaction jusqu’à plus de 14h42 environ après leur publication. C’est dans ce genre de situation que nous pouvons constater les différences de fonctionnement d’une plateforme à l’autre ; en effet, la moyenne d’interaction sur Facebook est bien supérieure à celle de Twitter.

D’autant plus que Facebook a l’avantage du Reach qui permet aux publications de rester vivantes plus longtemps, vos posts peuvent être proposés aux internautes plusieurs heures après leur publication. Les publications sont donc actives pendant plus de 2 jours et demi.

En résumé, les posts génèrent le plus d’interaction jusqu’à 14h après leur publication et sont actifs pendant plus de 2 jours.

 

     Instagram

Quant à Instagram, c'est l'une des plateformes qui provoque les interactions les plus étalées dans le temps. En effet, les publications sont visibles jusqu’à 21h36 en moyenne après leur mise en ligne.

Cela s’explique par le faible nombre de publications sur Instagram (comparativement à Facebook et Twitter) : les photos et vidéos sont moins rapidement « noyées » par des posts plus récents. C’est également pour cela que les publications ont une durée de vie totale de 5 jours. Le pouvoir des images est donc incontestable !

 

     LinkedIn

Contrairement à Facebook ou Twitter, l’algorithme du réseau social professionnel est différent et le classement des publications dans les fils d’actualité est plus lisible en termes de quantité d’informations. Même si cela tend à changer, sur LinkedIn vous n’êtes pas contraint de multiplier les publications pour être visible, au contraire. Un partage a une durée de vie bien plus élevée que sur d’autres réseaux, en moyenne 24h.

Il est d’ailleurs courant de voir une publication plusieurs fois, à partir du moment où elle atteint un certain niveau d’interactions (like, partage, commentaires). Les posts peuvent donc rester plusieurs jours voire plusieurs semaines en avant dans les fils d’actualité.

 

4 techniques pour augmenter la durée de vie des posts
 

     1.  Générer de l’engagement

La durée de vie des publications peut varier selon l’engagement de votre communauté. En effet, les likes, les commentaires et les partages permettent d’allonger considérablement leur visibilité. Le taux d’engagement est une donnée clé ; c’est l’engagement et l’implication des internautes qui assurent aux marques une durée de vie optimisée de leurs messages.

La véritable source de succès pour les publications sur les réseaux sociaux est donc de proposer un contenu percutant et qualitatif ; un contenu qui peut devenir viral et toucher le maximum de monde pour obtenir un maximum de visibilité.

 

     2.  Prêter attention à la nature des posts

La nature des posts joue énormément sur la durée des interactions. En effet, les vidéos et les photos ont une forte influence sur les partages et les retweets ; ce sont les contenus les plus appréciés par les utilisateurs et donc qui génèrent le plus d’engagements. Et c’est cet engagement qui va mettre les publications en avant et faire qu’elles soient « vivantes » plus longtemps.

Par exemple sur Facebook, de simples posts avec du texte ou avec un lien auront respectivement une durée de vie moyenne de 11h et 12h30. Cependant, des posts avec une photo ou une vidéo auront respectivement une durée de vie moyenne de 17h et quasiment 20h. Le storytelling visuel reste donc la clé dans la communication sur les réseaux sociaux : les images et les vidéos sont les posts qui ont la durée de vie la plus longue sur les réseaux sociaux.

Outre les photos et les vidéos, vous pouvez utiliser les hashtags. Ils permettent d’augmenter la portée des publications en les associant à un sujet précis.

 

     3.  Publier au bon moment

De façon générale, l’idée est de toucher votre cible au bon moment afin de maximiser l’impact de votre message. La durée de vie de vos posts dépend donc également de l’heure à laquelle votre communauté va lire la publication.

Lorsque vous publiez sur Twitter, vous savez que votre message sera lu essentiellement dans l’heure, vous devez donc publier à un moment précis. Sur Facebook et Instagram la notion d’instant est moins forte. Il n’y a pas d’heure ou de jour pour publier communs à toutes les marques, tout dépend de votre audience et de votre marché. Vous devez donc définir vos propres heures et jours propices, en consultant les statistiques et résultats de vos pages sociales, ou les outils fournis par certains réseaux tels que Facebook.

Les données à définir sont les jours de la semaine où le nombre de connexions de vos fans est le plus élevé, les jours qui sont propices aux meilleurs taux de partage et les heures de pic d’affluence ou de creux. Cela vous permettra de publier vos statuts aux jours et heures engageants la plus grande audience.

 

     4.  Utiliser le Social Ads

Enfin, la dernière technique consiste à booster la partie social ads en réalisant quelques publications sponsorisées sur des contenus à forte valeur ajoutée. Cela va permettre de gagner en visibilité auprès d’un public ciblé et pendant un laps de temps défini. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter notre article sur les publications sponsorisées sur les réseaux sociaux.

 

Infographie - Augmenter la durée de vie des posts sur les réseaux sociaux

BESOIN D’ETRE ORIENTÉ DANS VOTRE PROJET ?
NOUS RÉPONDONS À VOS PROBLÉMATIQUES !