Publié le :17/09/2019

Au cœur de l’actu en ce moment, le géant Intermarché fait le buzz en affirmant son désir de modifier plus de 900 recettes pour avoir un meilleur score sur Yuka. Alors pure stratégie de com ou réel souhait de mettre la santé du consommateur en avant ? Henri décrypte ça pour vous ! 


Depuis maintenant plus de 2 ans, Yuka, c’est LA nouvelle application qui fait trembler les marques et qui révolutionne les courses de près de 18% de la population française. Et oui, l’application qui note les produits agroalimentaires et les produits cosmétiques, a un réel impact sur la consommation… mais pas que ! Sur les marques également, comme l’indiquent les mesures radicales annoncées par Thierry Cotillard, président d’Intermarché, qui a annoncé le 11 septembre 2019 que le distributeur allait reformuler 900 recettes pour avoir de bonnes notes sur Yuka. L’objectif ? Afficher un score supérieur à 50/100 et supprimer plus de 140 additifs d’ici 2020. 


Sans forcément le crier sur les toits, tous les autres géants de l’agroalimentaire cherchent progressivement à se faire mieux voir par Yuka. Et depuis plusieurs mois, l’appli constate en rayons que de nombreux produits ont discrètement changés de recette : suppression du nitrite, baisse des teneurs en sucre, utilisation de colorants naturels... 

 

Certaines application deviennent donc incontournable et très utiles au point de devenir virales et de pousser les industriels à changer leurs stratégies

 

L’avis d’Henri : Quand le consommateur revient au premier plan de la stratégie des industriels (merci Yuka), le monde ne peut que mieux tourner. Cela donne des idées pour d'autres secteurs d'activité… à méditer ! 

bitmojo
BESOIN D’ETRE ORIENTÉ DANS VOTRE PROJET ?
NOUS RÉPONDONS À VOS PROBLÉMATIQUES !